Les chemins

Le Shakkei : Le paysage emprunté

Dans la conception de ce type de jardin, la surface disponible n’a pas beaucoup d’importance, ce qui est capital, c’est le fond du décor. Pour un effet 100% japonais et réussi, le paysage de fond doit être purement naturel et de préférence montagneux.

En effet, la technique du Shakkei consiste à donner l’illusion d’un jardin qui s’étend à l’infini en capturant les éléments naturels extérieurs (d’où son nom de paysage emprunté). De cette manière, une montagne ou un temple se trouvant à 5km peuvent faire partie de votre jardin !

Parmi les éléments décoratifs, on peut retrouver des ponts, des pierres, des points et quelques lanternes japonaises.

 

chemin1.jpg