Le jardin japonais de Toulouse

6

 

Le jardin japonais de Toulouse est un parc classé jardin remarquable de France se situant au nord du centre-ville de Toulouse (France), dans le quartier de Compans Cafarelli. Ce jardin a été créé en 1981 pour répondre au souhait de Pierre Baudis durant son mandat à la mairie de Toulouse. Il avait apprécié ce type de jardin au cours de voyages, en particulier celui de Dublin. Ce parc clos de 7 000 m² fait partie d'un espace vert de 10 hectares en plein cœur du quartier récent de Compans-Caffarelli. En 1993, le jardin a reçu le grand prix national de fleurissement.

Assez rare dans une ville méridionale telle que Toulouse, ce jardin propose des variétés botaniques de l'extrême-orient. Conçu par le bureau d'étude du service des jardins et des espaces verts comme un lieu de

méditation, on y trouve un jardin minéral, un pont en bois rouge typiquement japonais reliant un îlot qui représente allégoriquement le paradis. Il s'inspire des jardins créés à Kyoto entre le XIVe siècle et XVIe siècle, correspondant aux époques de Muromachi et d'Edo. Il est isolé du reste du parc grâce à des rideaux de verdure et une colline offrant une certaine intimité. Le jardin est composé :

d'un jardin sec :

avec l'île Grue

avec l'île Tortue

avec les 9 rochers

d'un lac

d'un pavillon de thé

d'un jardin planté

avec une cascade sèche

avec les pas japonais

avec une lanterne

avec les pierres des trois saints

avec le pont rouge

avec le mont Fuji

avec l'île du Paradis

1.jpg

 

7 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :